Passer au contenu principal

Tout commence par un Audit

Revenir à la page des articles
Temps de lecture : 30 minutes

Publié le  par  Jimmy Ackermans

alt=

Quand démarrer un audit ? 

Vous entendez parler du numérique et de la façon dont il améliore les performances d’une entreprise maison ne savez pas par quoi commencer

Vous aimeriez vous lancer mais vous ne savez pas comment investir votre petit budget

Vous utilisez le numérique mais n’en ressentez pas le résultat

Vous êtes en pleine croissance et avez à peine le temps de répondre à toutes les demandes 

Votre site offre beaucoup de trafic mais peu de visiteurs deviennent clients

Vous créez beaucoup de clients mais ils n’achètent qu’une fois

Vous faites tous les jours les mêmes opérations basiques et voudriez les automatiser

Vous voudriez un coup de main pour vous aider à y voir plus clair mais cela coûte trop cher

Peut-être vous êtes-vous reconnu dans une des phrases ci-dessus.  Rassurez-vous, tout le monde peut prendre une de ses phrases à son compte et c’est normal.  Ce qui n’est pas normal c’est de rester dans cette situation sans essayer d’en changer.

Avez-vous envie de voir vos concurrents évoluer sans rien faire alors que vous savez que vos services et vos produits sont supérieurs ? Etes-vous satisfait de votre vie d’entrepreneur, au niveau des outils numériques utilisés pour accentuer votre croissance tout en vous simplifiant la vie ?

Si votre réponse est NON, prenez le temps de lire cet article qui vous explique comment être conseillé par un expert labellisé (agréé) en techniques du numériques.

Vous dirigez un TPE/PME ou êtes indépendant et n’avez pas les moyens ?  Rassurez-vous vous pouvez probablement bénéficier d’un subside couvrant 100% de ces conseils ou au minimum 75%.

Bien entendu vous n’avez pas le temps ni les connaissances pour vous occupez de ces “paperasses” ? La encore, Next 2 One intervient pour vérifier votre dossier, le valider, l’introduire et vous faire profiter du meilleur subside.

Pour en finir avec la question financière, sachez qu’un subside est acquis une fois pour toute et que vous n’aurez rien à rembourser.  Vous recevez de l’argent pour payer une prestation définie dans le cadre de cette aide de l’État.

Plus d’objection ? Passons au choses sérieuses alors : l’audit de maturité numérique de votre activité.

Qu’est-ce qu’un audit de maturité numérique ?

Après avoir enregistré la vision stratégique pour l’entreprise des dirigeants le contexte et leurs objectifs le consultant va préciser les thèmes à auditer et le planning de mise en place.

L’expert va ensuite s’attacher à analyser chaque thème de façon minutieuse en évaluant, grâce à un panel de mesures, le niveau actuel en fonction de celui à atteindre.  

Que ce soit au niveau de l’infrastructure (ordinateurs, technologies émergentes, connexions, logiciels…), de l’organisation, de la collaboration (interne et externe), des processus métiers, des canaux numériques, votre expert personnel, va vous fournir une analyse complète (y compris de la concurrence) et un inventaire détaillé des choses à mettre en place avec les besoins de formation qu’il estime requis.

Chez Next 2 One nous disposons de plusieurs consultants labellisés ce qui permet de partager les informations recueillies avant de livrer le rapport final de l’audit qui vous est remis.

Pourquoi faire un audit de maturité numérique ?

Quelle que soit votre situation, il faut faire un état des lieux :

  • De vos objectifs
  • Du contexte général, particulier et concurrentiel
  • De la stratégie mise en place pour atteindre vos but
  • Des ressources actuellement consacrées 
    • – financières 
    • – humaines 
    • – techniques
  • De la façon dont l’information circule
  • Des compétences 
    • – acquises 
    • – à acquérir
    • – en interne 
    • – en externe

Pour augmenter vos performances, quelles qu’elles soient, il faut analyser la situation, valider les points positifs et détecter les négatifs.

C’est le but de l’audit qui dresse un inventaire détaillé de ces points.

Connaître son degré de maturité numérique, savoir d’où on part !

Votre consultant va élaborer un plan d’action, basé sur son analyse afin que vous ayez tous les éléments nécessaires pour améliorer la maturité numérique des ressources de votre entreprise.

Ce plan contient des recommandations qui peuvent concerner aussi bien l’augmentation de vos performances commerciales que l’amélioration de vos processus internes ou la diminution de vos tâches en les rationalisant ou en les automatisant.

Recevoir un audit est une opération dont vous sortez gagnant à coup sûr !

Je n’ai pas les moyens financiers de réaliser le plan d’action.

Tout d’abord sachez qu’une fois encore, dépendant des pays et des régions, il existe des aides qui peuvent vous aider à adoucir la facture de vos investissements.  Les participations oscillent entre 20 et 50% mais certains nouveaux subsides avec 90% de participation sont annoncés.

Ensuite grâce au plan d’action, vous avez une vue précise de ce qu’il faut mettre en place et vous pouvez commencer par ce qui sera le plus rentable.  Par exemple lancer une campagne publicitaire qui va drainer du trafic vers votre site web ce qui augmentera vos ventes, vos bénéfices et vos moyens pour investir dans une prochaine étape.  Le budget, dépendant de la concurrence de vos mots clés, n’est pas nécessairement élevé et le ROI (Retour sur investissement) intéressant.

Vous pouvez opter pour la mise en place d’un CRM (Gestionnaire de relation clients), en version gratuite pour commencer, qui vous garantira un meilleur suivi client et par la même l’augmentation de leur satisfaction qui débouche sur leur fidélisation.  Ce système évite aussi bien des tâches récurrentes en partageant l’information au sein de l’entreprise aux personnes qui en ont besoin.  Les avantages qui en découlent sont nombreux mais une centralisation des données, moins d’erreurs et un gain de temps sont les premiers profits attendus. 

Vous pouvez activer vos réseaux sociaux en suivant les conseils rapportés par votre expert labellisé pour la création d’une communauté active.  C’est gratuit financièrement mais il sera important de suivre les messages et d’y répondre activement.

Vous pouvez initier la mise en place de différents outils numériques sous forme de SAAS (Software As A Service), c’est à dire des logiciels ou applications que vous payez, généralement un petit montant au début, mensuellement ce qui vous permet de mieux en amortir les coûts et vous garantit les dernières mises à jour.  En les choisissant suivant le plan d’action établi, vous avez déjà fait le plus difficile parce que vous savez qu’il vont améliorer une faiblesse détectée durant l’audit.

Vous pouvez commencer à analyser les performances de votre site internet en installant un outil, gratuit, permettant de le faire.  Ces analyses vont vous aider à mieux comprendre ce qui intéresse vos visiteurs.  Vous pourrez dès lors créer du contenu en phase avec leur souhaits ce qui renforcera votre communication et ne manquera pas d’augmenter votre trafic et la qualité de ce dernier.  Ceci aura un effet bénéfique sur votre référencement.

Vous l’aurez compris, l’audit, le rapport et le plan qui le clôture vont vous permettre dans tous les cas de progresser.

L’audit peut-il me fournir les montants précis que je dois investir ?

Bien entendu !

Il faut toutefois nuancer cette affirmation en fonction des pays et régions.  

Au Grand-Duché de Luxembourg l’audit, ici appelé diagnostic, doit nécessairement se clôturer par un plan d’action, chiffré et précisé sur une certaine durée.  La société auditée aura le choix de réaliser ce plan entièrement ou en partie.  Elle pourra le faire réaliser complètement par l’expert ou son agence mais il est aussi permis de panacher. Par exemple : la réalisation du site web et la campagne de marketing digital, par l’agence du consultant, l’achat d’un serveur et d’un ERP par une société IT tierce, la sécurité par un consultant dédiée et certaines formations encore ailleurs. 

En Région Wallonne, chiffrer n’est pas obligatoire et il est interdit au consultant de réaliser quoi que ce soit.  Par contre, il peut vous accompagner dans le cadre d’autre subsides à la mise en place du plan d’action ou vous pouvez activer un autre chèque tel que croissance qui traitera des aspects commerciaux : marketing, e-marketing, études de marché, différenciation commerciale, stratégie de communication, modèle d’affaires, réalisation d’un business plan, design, réalisation d’un MVP (produit minimum viable)…

La sélection des outils vous revient mais le consultant peut vous en proposer un panel et en faire ressortir les forces et les faiblesses ce qui facilitera votre prise de décision.  Il faudra prendre en compte divers éléments comme le prix, les caractéristiques offertes, la maintenance, la formation, le setup, la facilité d’emploi et d’intégration avec votre environnement ou vos investissements futurs…

Dans tous les cas, l’audit et les conseils prodigués par le consultant vous seront précieux en termes de gain de temps et d’argent quant aux informations vous permettant d’optimiser vos investissements.

Je n’ai pas le temps pour un audit mais j’ai des besoins en numérique  immédiats

Ce degré d’urgence est bien compréhensible du fait du contexte actuel et de l’accélération de l’ensemble du marché à augmenter sa maturité numérique.  Administratif, marketing, commercial, SAV, logistique, RH, communication, tous les secteurs de l’entreprise sont impactés.

Il est possible de foncer tête baissée et de s’équiper rapidement de systèmes et d’outils numériques mais comment être certain de faire le bon choix?  Quels sont ceux qui vous conviennent ? Trop puissants, longs à configurer  et difficiles à utiliser du fait des options pléthoriques offertes ?  Vite mis en place et si facile à prendre en main mais manquant d’options les plus basiques et incapables de nous accompagner dans votre croissance ?

N’improvisez pas votre avenir professionnel, cela fait longtemps maintenant que vous devez vous mettre à niveau, prenez le temps de le faire correctement.

Commencer toujours par un audit afin de profiter de l’expérience d’un expert labellisé qui écoutera vos objectifs, analysera votre contexte et vous conseillera pour la mise en place d’une stratégie digitale en activant tous les canaux numériques nécessaires et disponibles.

J’ai un site internet et il fonctionne très bien, pourquoi perdre mon temps avec un audit ?

« La croyance que rien ne change provient soit d’une mauvaise vue, soit d’une mauvaise foi. La première se corrige, la seconde se combat. » (Friedrich Nietzsche (1844 – 1900))

En effet, tout va bien ! Et cela va continuer parce que le monde du numérique est un monde figé qui bouge très peu…  Pas de nouveaux algorithmes dans les moteurs de recherche, pas de nouvelles applications, pas de nouveaux outils numériques, aucune nouvelle version de mise à jour…

Si vous êtes certain que tout va bien, cliquez sur le bouton “Audit gratuit” de notre site web et, sans rien faire, vous recevrez un audit “flash”, certes succinct, mais révélateur d’un élément de votre écosystème numérique : votre site web.

Il vous suffit de renseigner l’URL de votre site et vous recevrez un rapport succint sur la situation actualisée de votre vitrine numérique.

Vous pouvez aussi vérifier ici si votre site est en conformité avec les recommandations de Google.

https://developers.google.com/search/docs/advanced/guidelines/webmaster-guidelines?hl=fr

Quels sont les grands changements et tendances actuelles qu’un audit m’aiderait à intégrer ?

Vous l’avez compris, le monde du digital est en constant mouvement.  Voici les grandes tendances qui impactent le secteur ou qui pourraient le faire à court et moyen terme :

Recherche visuelle

La recherche visuelle est une technologie qui utilise l’intelligence artificielle (IA) pour permettre aux acheteurs d’effectuer des recherches en ligne en utilisant n’importe quel type d’image au lieu de texte ou de mots-clés. Ceci est extrêmement utile pour les personnes qui ne savent pas exactement comment décrire ce qu’elles recherchent ou qui tapent les mauvais termes de recherche dans la barre de recherche. Dans de tels cas, la recherche visuelle aide à simplifier le processus de recherche et permet aux acheteurs axés sur les objectifs de trouver les bons produits plus rapidement et plus facilement. Ce type de facilité attire, engage et fidélise les consommateurs.  Qui utilise la recherche visuelle ? Pinterest, Google et Amazon font partie des entreprises qui développent et proposent cette technologie. De plus, les recherches montrent que de plus en plus de consommateurs utilisent la recherche d’images au quotidien.

Recherche vocale

La technologie de reconnaissance vocale, qui n’est pas une nouveauté, se développe, néanmoins, à un rythme important et l’utilisation de la recherche vocale pour bonifier votre référencement augmente également. Selon les données de Think with Google, plus d’un quart de la population en ligne dans le monde utilise désormais la recherche vocale sur mobile. Selon Semrush, en moyenne, les assistants vocaux peuvent répondre à 93,7 % de toutes les requêtes de recherche.

Croissance de l’IA dans de nombreux domaines 

L’avenir du marketing numérique est basé sur l’IA. En 2022 et au-delà, les industries utiliseront l’IA avec le référencement et d’autres stratégies de marketing numérique. Il optimise leurs résultats de recherche organiques et l’automatisation du marketing. 

L’IA pourrait bien changer la façon dont nous apprécions la nourriture ou cherchons un emploi. Des centaines d’applications de l’IA dans la gastronomie renforcent l’imagination et la créativité des chefs et des experts culinaires au-delà de ce qui est possible aujourd’hui et des robots comme Flippy retournent déjà des hamburgers chez McDonalds et d’autres restaurants.

Chatbots et assistants virtuels

Les chatbots et les assistants virtuels fournissent des réponses rapides aux requêtes des clients, rendant leur expérience globale à la fois interactive et attrayante. C’est pourquoi presque toutes les entreprises essaient d’intégrer des chatbots et des assistants virtuels basés sur l’IA dans leurs stratégies de marketing numérique. 

Marketing de contenu

Même s’il ne s’agit pas à proprement parler d’une nouveauté, en 2022 et au-delà, les tendances de contenu engageantes et personnalisées continueront de remplacer toutes sortes de contenus traditionnels. Les quiz, les calculatrices intégrées, les vidéos à 360 degrés, etc. offrent aux utilisateurs une expérience nouvelle et interactive , et gagnent donc en popularité. 

Marketing mobile d’abord

Pas vraiment une nouveauté mais souvent négligée le fait que l’indexation axée sur les mobiles est activée par défaut pour tous les nouveaux sites Web, auparavant inconnus de la recherche Google, à partir du 1er juillet 2019. Pour les sites plus anciens, Google continue de surveiller et d’évaluer l’état de préparation des pages et les propriétaires en sont informés via la Search Console. 

De nos jours, les utilisateurs, en particulier les adultes, utilisent davantage les smartphones et les tablettes que les ordinateurs de bureau pour leur navigation fréquente sur Internet. Ces changements récents dans les médias numériques, le marketing mobile et le contenu adapté aux mobiles contribueront à un changement majeur dans les tendances du marketing numérique en 2022.  Plus ancien mais à ne pas négliger, le format AMP (Accelerated Mobile Pages) qui, selon Google, vise à offrir la meilleure expérience mobile possible à ses utilisateurs.

Connectivité accrue = plus de transformation numérique

La 5G et la nouvelle norme Wi-Fi 6 permettront une connexion plus rapide avec comme futures applications les villes intelligentes, l’Internet des objets et les communications de véhicule à véhicule, ce qui améliorerait idéalement la fluidité du trafic et la sécurité.

Nouveau lieu de travail

Le travail à domicile deviendra plus « hybride » à mesure que les consommateurs et les organisations continueront de penser au-delà du bureau. Une grande majorité des responsables informatiques s’attendent à travailler à l’extérieur du bureau à l’avenir, avec des appareils plus petits et plus intelligents, ainsi que des écouteurs sans fil et antibruit. Les employés hybrides peuvent participer à des réunions vidéo et passer des appels téléphoniques non seulement depuis leur domicile, mais n’importe où. 

Entrez dans le metaverse : du web 2D au web 3D

Mark Zuckerberg a annoncé un changement de nom de marque en « Meta » en octobre 2021, indiquant le souhait de Facebook de façonner la transformation du métaverse . Le terme fait référence aux possibilités de la réalité virtuelle et augmentée. Certains l’appellent un espace virtuel partagé accessible via des casques VR (réalité virtuelle), des lunettes AR (réalité augmentée) ou des applications pour smartphone.

Les utilisateurs peuvent interagir, socialiser, explorer et créer du contenu dans l’environnement virtuel et monétiser leurs transactions virtuelles à l’aide de la technologie blockchain et de la crypto-monnaie. Le métaverse (ou 3web) est intrinsèquement lié aux NFT et aux crypto-monnaies, qui commercialisent les interactions en créant ou en vendant des artefacts numériques. En 2022, 3web devrait être un gros enjeu commercial et est soutenu par de grandes marques telles que Nike , Adidas , Gucci, Prada, Puma , Microsoft et autres . 

Accélération de la croissance de la crypto et du NFT

L’utilisation de jetons non fongibles (NFT) a augmenté en 2021 et se poursuivra en 2022. Nouveau mécanisme d’échange de valeur dans l’économie mondiale en ligne, les NFT ont modifié la valeur et la fonction de tous les actifs et œuvres d’art numériques.

Dans le domaine numérique, les NFT sont des actifs uniques qui peuvent être achetés et vendus comme n’importe quel autre. La tokenisation est le processus de conversion d’une donnée importante, telle qu’un numéro de compte, en une chaîne de caractères aléatoire connue sous le nom de jeton qui, s’il est compromis, n’a aucune valeur significative. Ces jetons numériques peuvent être utilisés pour acheter des objets physiques tels que des peintures réelles ou des actifs virtuels tels que l’art numérique, des achats intégrés et même des propriétés virtuelles. 

Et encore, dans le désordre :

  • La publicité est remise en question par le RGPD ( Règlement Général sur la Protection des Données)
  • Les sites Web deviennent plus rapides
  • Les tendances Low-code
  • La Cybersécurité prend de l’ampleur
  • Les influenceurs continuent de croître (même pour le B2B)
  • Le SEO est moins ludique et plus intégré
  • Cloud Vision OCR
  • Tout est piloté par des algorithmes Plates-formes cloud natives
  • L’Intelligence décisionnelle 
  • Automatisation des processus robotiques (RPA)
  • IA Vision
  • VR/AR (Réalité virtuelle et avancée)

Conclusions :

Vous pouvez vous rassurer en vous persuadant que tout va bien, qu’en ne touchant à rien, tout va continuer à aller bien.  Est-ce bien réaliste de nos jours ? Rappelez-vous, il n’y a pas si longtemps nous avons vécu l’épisode du Covid (qui n’est, malheureusement, pas terminé), une guerre, à nos portes qui a redistribué l’approvisionnement d’énergie créant la crise que nous subissons actuellement.

Le monde bouge, les choses changent, parfois, peu parfois brutalement, sans préavis.  Les restaurateurs qui n’étaient pas suffisamment digitalisés et prêt à fournir des plats à emporter ou à livrer chez leurs clients ont plus ressenti les effets de la crise.  Ce n’est qu’un exemple parmi d’autres.

Il est plus rassurant de faire auditer votre entreprise au niveau de son écosystème numérique pour confirmer, ou infirmer, que tout va bien.

Vous en sortirez renforcé par les informations recueillies au niveau de la situation actuelle ou conscient des points faibles détectés, le cas échéant.  Dans tous les cas, vous découvrirez les solutions et outils récents en mesure d’améliorer ou de développer votre organisation.

Comme précisé, suivant certaines zones géographiques, un audit est entièrement financé ou, l’est, à 75 %.  Alors n’hésitez pas puisque vous le savez :

…Tout commence par un Audit !